IMG-20151220-WA0004

« La voix des sans voix » est une association caritative chrétienne de loi 1901, dont les actions ont pour but de tout d’abord, lutter contre l’exclusion sociale en apportant écoute et soutien aux plus démunis et ensuite, de leur témoigner de l’amour et de la compassion en leur présentant la personne de Jésus-Christ. C’est dans cette optique qu’elle va à la rencontre des personnes les plus démunies dans leurs milieux.

Ses actions se partagent en 5 axes:  le plan hivernal, la visite des malades dans les hôpitaux, les missions, le soutien à l’International et l’accueil repas.

L’équipe est constituée de bénévoles, qui ont acceptés Jésus-Christ comme Seul Seigneur et Sauveur.

Que toute la Gloire revienne à Jésus-Christ !

 

 

Matthieu 25 V. 34-46 :

« Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, possédez en héritage le Royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde. Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger ; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli ; j’étais nu, et vous m’avez vêtu ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Alors les justes lui répondront : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger ; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire ? Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli ; ou nu, et t’avons-nous vêtu ? Ou quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi ? Et le Roi répondant, leur dira : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. Alors il dira aussi à ceux qui seront à sa gauche : Maudits, retirez-vous de moi et allez dans le feu éternel, qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli ; j’ai été nu, et vous ne m’avez pas vêtu ; j’ai été malade, et en prison, et vous ne m’avez pas visité. Alors ils répondront aussi, en disant : Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, ou avoir soif, ou être étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas secouru ? Alors il leur répondra, en disant : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle. »