Témoignages des patients

Visites Hôpital de Corbeil le  02 Février 2019

 

 

Nous nous sommes rendus au service neurologie auprès du bureau des cadres de santé. Elles nous ont orientées vers quelques chambres.

La  1ère visite s’est déroulée auprès d’une arrière grand-mère de 88 ans. Elle nous a touché profondément, son visage était radieux comme si elle attendait notre visite. Cette femme ne parlait pas à cause de son AVC mais comprenait tout ce qu’on lui disait ; elle avait un petit carnet et  un stylo pour communiquer. Durant notre échange, elle nous a confié qu’elle avait 5 petits enfants et était arrière grand-mère de 5 autres enfants. On lui a demandait si elle était chrétienne, si elle connaissait Jésus personnellement. Et là, un large sourire se dessinait, la joie rayonnait sur son visage !! Sa main était sur son cœur quand on lui a dit que nous étions venus de sa part. A ce moment, on lui a proposé de prier pour elle et elle acquies ça avec joie. On se mit à prier pour elle, l’émotion était telle que les larmes coulaient, elle s’est tournée vers nous pour nous serrer dans les bras. Une telle joie se manifestait dans la chambre, vraiment le Seigneur était au rendez-vous !

 

 

 

Nous avons rendu visite à une dame de 65 ans qui a accepté de nous recevoir. Mme C. est une charmante dame  victime de son 2ième AVC. Elle nous expliquait qu’elle était arrivée à l’hôpital en urgence sans aucune affaire personnelle (pas de sac à main, pas de valise, sans papiers, sans famille).

Par la grâce de Dieu, une solidarité s’est organisée autour de cette veuve et mère de 2 grands enfants. Le 1er est aveugle, le 2ème a purgé une peine de prison de 3 ans et ne lui donne pas de nouvelles. Sa vie ne fut pas facile, un beau jour son mari lui annonçait qu’il la quittait pour se marier dans son pays d’origine (Afrique) puis 3 jours plus tard, son mari décéda. Cette femme avait beaucoup souffert pourtant elle dégageait une telle générosité et l’amour de son prochain : c’était fort ! Elle prenait plaisir à aider les gens et ne supporte pas de voir la souffrance. Pour elle, une chaine de solidarité s’est organisée au sein du service : son voisin de chambre lui offre un café et souhaite lui acheter des chaussons car elle avait froid et était pieds nus. Plus tard, une voisine vient lui déposer des affaires personnelles et des choses à grignoter. La gloire de Dieu était en train de se manifester ! Cette visite nous a fortement encouragés ! Merci  Jésus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *